Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonJournée CND de l’internationalité, 16 novembre 2017

Accueil > Nouvelles

Journée CND de l’internationalité, 16 novembre 2017

Province Visitation

« Comment, dès lors, allons-nous vivre aujourd’hui ? »

(Orientation CND 2016-2021)

Leader : Nous sommes réunies dans l’Esprit présent au plus profond de nous et tout autour de nous.

Prière d’ouverture : (Toutes) Esprit aimant et créateur, nous te remercions de tes grâces abondantes au moment où nous nous réunissons, sœurs et personnes associées du Cameroun, du Canada, des États-Unis, de la France, du Guatemala, du Honduras, du Japon et du Salvador pour célébrer notre identité internationale.

Contemplation silencieuse [5 minutes] (Bol chantant pour marquer le début et la fin de la célébration)

Une voix :

… Il est peut-être temps de nous enraciner plus profondément dans ce que nous sommes réellement, de nous ancrer davantage dans l’amour de Dieu qui nous permet de répandre l’amour et nous incite à sortir de nous afin d’aller là où sont les besoins, aux périphéries… 

… Nous sommes bénies à ce moment de notre histoire par les appels de notre Chapitre qui ont le potentiel de nous aider à ameublir le sol autour de nos racines afin qu’elles puissent plonger encore plus profondément. Ces appels ont le pouvoir de nous redynamiser alors que nous poursuivons notre route…

… Le merveilleux esprit de joie, d’amour et de contemplation présent pendant le Chapitre résonne toujours à travers la Congrégation… (Circulaire no 1, décembre 2016)

* Contemplation silencieuse [5 minutes] (Bol chantant pour marquer le début et la fin de la célébration)

Appels à l’Esprit, « pause de prière » après chaque appel 

Enracinées en Jésus Christ, dans l’amour et la compassion, nous, soeurs et personnes associées de la CND, à travers le dialogue contemplatif, prenons le risque de vivre l’inculturalité ; de faire face à nos peurs et à nos vulnérabilités ; de nous ouvrir à la diversité des générations, des cultures, des attitudes et des structures et de la célébrer. (Orientation CND 2016-2021)

Aller aux périphéries. Dans un esprit de mutualité et de collaboration, répondre dans l’espérance aux cris de notre monde blessé. (Ibid)

Honorer et respecter notre « maison commune ». Poser des gestes concrets, résister aux forces de destruction et favoriser la vie sous toutes ses formes. (Ibid)

Parce que nous devons embrasser ensemble l’avenir auquel nous faisons face, je crois que le pouvoir de nous engager dans la pratique de la contemplation communautaire peut transformer la dynamique de nos relations et libérer le pouvoir de l’AMOUR. (L’appel à vivre l’amour au 21e siècle, Nancy Sylvester, IHM, Publications occasionnelles de la LCWR – hiver 2017)

La mission de la vie religieuse implique nécessairement la vie communautaire. J’insiste sur ce point parce que j’entends souvent les gens demander : Qu’est-ce qui est le plus important dans la vie religieuse ?... est-ce la vie communautaire ? est-ce la dimension contemplative ?... ou est-ce la mission ?... Mais je crois que la mission sans la dimension contemplative et sans la communauté n’a pas de sens pour la vie religieuse parce que la mission de la vie religieuse est de créer des communautés du Royaume : ouvrir et offrir des espaces pour les communautés du Royaume, pour la communion eucharistique du Royaume. (Simon Pierre Arnold, OSB, Chapitre général 2016)

Le fondement de la mission, répétons-le, est le mysticisme. C’est pourquoi nous ne pouvons dissocier la communauté, l’expérience mystique et la mission. Elles sont imbriquées l’une dans l’autre… elles sont inséparables. D’où la question : « De quoi pouvons-nous rendre témoignage ? ». Voici la question fondamentale. Autrement, nous pouvons faire des choses extraordinaires, des choses nouvelles, être très efficaces  ̶  être de bons éducateurs, de bons professionnels de la santé, d’excellents théologiens  ̶  mais si nous n’avons pas reçu ce « choc », si nous ne pouvons décrire, rendre témoignage de ce « choc » fondateur (l’impact) de la personne de Jésus, notre mission n’a aucun avenir. (Ibid)

Le grand oeuvre qu’il faut maintenant accomplir est d’assurer la transition d’une période de destruction de la planète à une période d’interaction avec elle d’une façon mutuellement bénéfique. (Le Grand Ouvre, Thomas Berry)

Il est vrai que tout ce que j’ai toujours le plus désiré, et que je souhaite encore le plus ardemment, c’est que le grand précepte de l’amour de Dieu par‑dessus toutes choses et du prochain comme soi‑même soit gravé dans tous les coeurs. Ah ! si je pouvais le graver spécialement dans le mien et dans celui de mes Soeurs, je serais au comble de mes désirs. (Marguerite Bourgeoys, Écrits) 

Toutes : Comment, dès lors, allons-nous vivre aujourd’hui?

* Bol chantant

La leader invite les personnes rassemblées à offrir UN mot ou UNE phrase qui l’interpelle. (Ce n’est pas le moment de commencer une discussion.)

* Bol chantant

Prière de clôture : Nous portons dans nos coeurs tous les besoins de notre monde lorsque nous prions notre Magnificat.

MAGNIFICAT (Rose Mary Sullivan, CND et Mary Ann Rossi, CND Blessed Sacrament Province)

Toutes : Mon âme exalte le Seigneur

Une voix : dont la compassion fidèle et l’amour m’ont donné la vie.

Toutes : Comment puis-je remercier le Seigneur de toute sa bonté envers moi ?

Une voix : Au nom du Seigneur, je me tiendrai aux côtés des pauvres et je ferai écho à leurs cris.

Mes soeurs et mes frères, écoutez mon chant d’espérance en la venue du Règne de Dieu.

Toutes : Quand ce jour viendra,

Une voix : Notre monde sera un lieu où la diversité sera respectée et les divisions arbitraires, abolies.

Toutes : Quand ce jour viendra,

Une voix : Les êtres humains vivront sans aucune forme de violence et personne ne sera victime de la haine ou de la colère.

Toutes : Quand ce jour viendra,

Une voix :Les gens de bonne volonté s’uniront pour contester les structures sociales injustes et per­sonne ne sera sous la domination d’une autre personne.

Toutes :Quand ce jour viendra,

Une voix : Les institutions et les politiques monétaires internationales favoriseront le bien-être de la majorité plutôt que les privilèges d’une minorité, et les pauvres auront une place de choix à la table du banquet.

Toutes :Quand ce jour viendra,

Une voix:Toutes et tous traiteront la création avec révérence comme un don précieux à conserver précieusement et non comme un objet à exploiter. Ceux et celles qui nous ont précédées ont témoigné de la miséricorde de Dieu. Nous avons fait l’expérience de cette miséricorde dans nos propres vies.

Toutes : Si la vision tarde à venir, nous attendrons ; car elle VIENDRA.

Une voix : Sachant que Dieu est fidèle, nous choisissons de vivre comme des messagères d’espérance pour notre temps et pour les générations à venir. Amen.

Toutes : Échangeons maintenant un signe de paix.

Toutes : Dieu unique et plein d’amour, nous te remercions pour la grâce de pouvoir célébrer notre identité internationale. Puisses-tu nous accorder d’être toujours plus profondément enraci­nées en Jésus Christ. Nous te le demandons en union avec Marie et Marguerite. Amen.

Enracinées en Jésus Christ, cultivons l’amour et la compassion.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada