Your browser is not Javascript enable or you have turn it off. We recommend you to activate for better security reasonUne réflexion pour « aujourd'hui »

Accueil > Nouvelles

Une réflexion pour « aujourd'hui »

Isabelle Paquet, CND

J'aime beaucoup les psaumes et particulièrement le psaume 94(95) que nous retrouvons à la messe de ce dimanche 6 septembre.

« Aujourd'hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur! »

Il me semble que le Seigneur, celui qui est tendresse et bonté, nous demande quelque chose de plus à nous qui le connaissons, qui l'aimons. Il nous demande de vivre au présent, ce qui n'est pas toujours facile en 2020. Tout est fait pour aller plus vite, pour programmer le futur, même pour décider de l'heure de notre mort. Nous commençons à peine le mois de septembre et déjà dans les magasins on nous offre des cartes de Noël, parfois même avec un petit air de Pâques, non je n'exagère pas ou si peu. Il m'arrive parfois de le faire, vous le savez.

Aujourd'hui.... c'est une allusion à l'écoute, à la confiance, à l'espérance.

Au début de cette année où partout on recommence... l'école, les différents comités, les émissions de télévision en vacances et tout ce que vous savez plus que moi, il m'a semblé bon de m'attarder un peu sur ce psaume plutôt que sur les lectures.

À moi aussi le Seigneur parle et j'avoue qu'il m'est bon de lire et relire et de re-relire ce mot important : AUJOURD'HUI.

Ensemble, par une présence du cœur, redisons ce psaume lentement :

 « Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur. »

Crions de joie pour Lui, rendons-lui grâce, adorons-le, écoutons sa Parole....

Il a tant à nous dire, laissons-lui la chance de trouver chez nous, au plus profond, un espace libre. Voilà la vraie prière. Il n'a pas besoin de nos mots.

Aujourd'hui, en ce jour, demain sera un autre aujourd'hui et tous les matins seront un aujourd'hui où nous vivrons des moments ensoleillés à cause du Seigneur qui veut nous parler. Il nous veut libres, vivants et Il nous conduit vers la plénitude, la résurrection.

Pour nous, gens de St-Nazaire, pour le monde entier, heureux ou souffrant, pour les croyants ou non, aujourd'hui disons :

« Tu es ma foi, Dieu mon appui.

Entends la voix de ma prière quand je crie vers Toi.

Sauve ton peuple, veille sur lui, conduis-le jusqu'en ton éternité. »

Et en ce lundi de la fête du Travail, que notre solidarité rejoigne toutes les personnes qui travaillent si intensément en ce temps de la Covid-19; prions aussi pour celles qui sont en chômage forcé, pour des milliers de personnes sans emploi et inquiètes de l'aujourd'hui et de demain. L'évangile nous le dit bien : « Si deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là. » Et rendons grâce en offrant le travail de toutes les mains de la terre.

 

Retour à l'index précédent Toutes les nouvelles
© Tous droits réservés Congrégation de Notre-Dame, Montréal, Québec, Canada